top of page
Rechercher

La Sleeve Gastrectomie : Un Nouvel Espoir pour les le traitement Syndrome des Ovaires Polykistiques

Si vous êtes une femme luttant contre l'obésité et le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), des nouvelles prometteuses sont à l'horizon. Une étude récente menée dans un grand hôpital de Nantes a mis en lumière les bénéfices potentiels de la sleeve gastrectomie pour améliorer les manifestations cliniques et paracliniques du SOPK chez les patientes obèses sévères.


**Contexte et Objectif**

L'obésité est un facteur de risque reconnu du SOPK, une condition caractérisée par des déséquilibres hormonaux et des difficultés de reproduction. Cette étude visait à explorer comment la sleeve gastrectomie, une chirurgie de perte de poids, pourrait influencer les signes et symptômes cliniques et paracliniques du SOPK chez les patientes obèses sévères.


**Méthodologie**

L'étude a impliqué cinquante patientes, toutes ayant reçu un diagnostic confirmé de SOPK et un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 40 kg/m2. Ces patientes ont subi une sleeve gastrectomie et ont été suivies de près pendant un an après la procédure. Différents aspects du SOPK ont été évalués, y compris les signes et symptômes cliniques, les examens échographiques et les évaluations hormonales.


**Résultats Clés**

Les résultats étaient frappants. L'âge moyen des patientes était de 31,69 ans et leur IMC moyen avant la chirurgie était de 44,28 kg/m2, ce qui a considérablement diminué à 29,37 kg/m2 après la chirurgie. À noter, 66 % des patientes ont constaté une amélioration de l'oligoménorrhée (règles irrégulières), tandis que 74 % ont montré des améliorations du SOPK selon les critères échographiques.


Le paysage hormonal a également montré des changements positifs. Des réductions significatives des niveaux sériques de l'hormone folliculo-stimulante (FSH), de la testostérone et de la déhydroépiandrostérone ont été observées dans l'ensemble. De plus, une diminution substantielle de l'hormone lutéinisante (LH), du rapport LH/FSH et de l'œstrogène a été particulièrement remarquée chez les patientes ayant présenté des réponses cliniques améliorées.


**Conclusion**

Cette étude suggère un lien fort entre la perte de poids induite par la sleeve gastrectomie et l'amélioration des symptômes et manifestations du SOPK. En traitant l'hyperandrogénisme et les déséquilibres hormonaux, la procédure a conduit à des résultats positifs tels que le soulagement de l'oligoménorrhée et le soutien à l'induction de l'ovulation.


Pour les personnes obèses aux prises avec les défis du SOPK, la sleeve gastrectomie pourrait potentiellement offrir une solution polyvalente - favorisant la perte de poids, l'équilibre hormonal et le bien-être reproducteur global. Cependant, comme pour toute décision médicale, il est crucial de consulter un professionnel de santé qualifié pour déterminer la meilleure démarche adaptée à vos besoins individuels.


Article : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/37574528/

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page